Aujourd'hui, le monde est un Calvaire sans limites. La souffrance physique et morale est partout. La peine et la souffrance doivent entrer dans votre vie, mais souvenez-vous que la peine, le chagrin, la souffrance ne sont que le baiser de Jésus - signes que vous êtes arrivés si près de Lui qu'Il peut vous embrasser. Acceptez-les comme un don de Lui - tout cela pour Jésus. Vous êtes réellement en train de revivre la Passion du Christ ; acceptez donc Jésus comme Il vient dans votre vie - meurtri, déchiré, plein de douleurs et de blessures.
L'esprit répand l'amour, la paix, la joie dans nos cœurs à mesure que nous nous débarrassons de la complaisance à l'égard de nous-mêmes, de la vanité, de la colère et de l'ambition, et que nous consentons à porter la croix du Christ sur notre épaule.
(...)
Souffrir n'est rien en soi ; mais la souffrance partagée avec la Passion du Christ est un don merveilleux. Le plus beau don fait à l'homme est de pouvoir prendre part à la Passion du Christ. Oui, un don et un signe de son amour car c'est ainsi que son Père a prouvé qu'Il aimait le monde en donnant son Fils pour qu'Il meure pour nous.
Ainsi dans le Christ a été prouvé que le plus grand don est l'amour car c'est en souffrant qu'Il a payé pour nos péchés.
La souffrance acceptée ensemble, portée ensemble, est joie. souvenez-vous que la Passion du Christ se termine toujours par la joie de sa Résurrection ; aussi quand vous sentez dans votre coeur la souffrance du Christ, souvenez-vous que la Résurrection viendra - le jour de Pâques se lèvera dans la joie. Ne laissez jamais rien vous emplir de tristesse au point de vous faire oublier la joie du Christ ressuscité.

Mère Teresa