Je suis les infos de loin, j'apprends ce qui se passe en laissant trainer une oreille à droite à gauche et un œil sur le net. C'est grâce à un cousin que je suis tombée ce matin sur ceci :

Peu importe la raison qui agite les Français aujourd'hui, qu'ils aient tort ou raison, depuis un an je les vois, je nous vois nous disputer alors que jusqu'à maintenant les différences étaient acceptées et dépassées avec joie pour faire de belles amitiés. Je vois mon pays se transformer en un de ces endroits où l'armée et les civils se regardent avec méfiance ou se tapent dessus. Je vois que l'on n'a plus le droit de porter de tee-shirt rose ou bleu avec une famille dessus, pas plus qu'un bonnet rouge, parce que ça ne plaît pas au gouvernement. Je vois que l'on n'a plus le droit de dire "je ne suis pas d'accord", ni de le montrer.

J'ai passé deux ans dans un pays où les arrestations arbitraires sont quotidiennes. Un pays où le gouvernement contrôle jusqu'à la naissance des enfants, et où le droit de vote n'existe pas. Un pays où l'armée tape régulièrement sur les manifestants et où les artistes et penseurs qui ne sont pas d'accord finissent en prison ou réfugiés politiques.

L'homme qui parle tout à la fin de cette vidéo a raison : ça bouge tout doucement, mais la direction que prend ce pays est évidente. Ça fait peur. Et surtout c'est profondément triste.