15 novembre 2015

Kyrie

Aujourd'hui je suis habillée en noir. Vendredi, le jour où ma famille partait enterrer mon grand-oncle en Bretagne, des individus ont commis l'irréparable, l'inqualifiable, un acte d'une violence terrible dans la ville où j'ai passé presque 20 ans (deux tiers !) de ma vie. Une ville que j'aime énormément et où je connais du monde. Ce jour où on enterrait un Jean-Jacques que j'ai un peu connu, une amie a perdu un ami qui portait le même prénom. Il était au concert. Samedi en allumant la radio j'ai appris, bribe par bribe, l'horreur... [Lire la suite]

16 mai 2012

De la joie d'être là où on a besoin de moi

Dimanche matin. Une messe en compagnie d'une sœur de cœur, qui traverse bien des épreuves et dont l'épuisement physique trahit l'épuisement nerveux et moral. Quelques mots partagés, des sourires, des prières, dans le froid du vent de ce traitre de mois de mai qui refuse de faire monter le mercure. Un appel à un frère de cœur, qui a toujours 362 activités prévues sur une journée, c'est normal, il est diacre, bientôt prêtre, comme tous les gens compétents, comme tous les hommes d'Église, il est débordé. Dimanche midi. Un déjeuner en... [Lire la suite]
Posté par Nitt à 19:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juin 2011

Et voilà, les amis, comment on prend une douche.

Réveil très difficile alors que très tardif, mais réveil quand même. L'électricité s'est refait la malle dans la nuit, il fait chaud, Adélaïde arrive bientôt pour déjeuner avec moi et m'aider un peu avec la maison. Ce qu'elle fait alors que j'ai  décidé d'attaquer le pot de Nutella à la cuiller à soupe, histoire de me faire un petit déjeuner quand même. Au moment où j'attrape la poignée de la porte du jardin pour lui ouvrir, je réagis au contact d'un machin mou sur mon auriculaire. Yêêêêêêêk ! Je viens de le poser sur l'abdomen... [Lire la suite]