Saint Joseph, mon farceur préféré.

Depuis le mois de mars, nous l'ennuyons beaucoup, Saint Joseph. Nous lui donnons plein de travail.
Saint Joseph siouplé, je voudrais le travail, là.
Saint Joseph soyécympa, j'voudrais la maternité, là.
Saint Joseph voulévousbien, je voudrais le congé parental de monmari, là.
Saint Joseph, vous méritez des fleurs, voilà un bouquet.
Saint Joseph soyégentil, je voudrais un nouvel appartement, comme ça.
Saint Joseph allez-allez, j'ai besoin de déménager avant la naissance.
...
Saint Joseph, écoutémoi, ça urge, l'appartement.
...
Saint Joseph, j'vous en veux pas, mais là on a trop chaud, et le bébé aussi.
...
Saint Joseph, ARGH, vous voilà debout au milieu des puces de notre vieil appartement, j'en ai marre, débarrassez-nous des puces et donnez-nous cet appartement, quoi !

Et le jour de la fête de Sainte Anne et Saint Joachim, il nous a envoyé une maison.

C'est pas franchement ce que j'avais demandé, c'est autrement, c'est du dernière-minute-à-la-mode-de-Saint-Joseph, mais en fait c'est très bien.

C'est à moins de 10 minutes à pieds de l'Allionce Fronçaise, wouhouhou, c'est grand, c'est beau, c'est neuf, c'est beau, c'est au beau milieu du quartier le plus riche en écoles maternelles et primaires de la ville, c'est beau, c'est à côté du propriétaire, c'est grand, et c'est un peu cher, et puis c'est beau.

Nous avons emménagé fin août, et Monfiston n'a eu qu'une seule rentrée des classes. Je craignais qu'il ne fasse sa première rentrée dans une école et ne doive changer peu de temps après. Ben non. Ouf.
Et nous sommes dans les cartons, dans l'électro-ménager neuf (lave-vaisselle ! Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !), dans le marathon de marquage de vêtements pour l'école... et complètement épuisés, mais heureux.

Nous vivons donc maintenant dans la maison Saint Joachim. \o/