Après un achat compulsif prémédité et conséquent de meubles, puis un bref séjour chez mes beaux-parents, ce qui nous a permis à Monmari et moi d'aller faire le ménage à haute dose chez nous et un rangement de fous pour accueillir un peu de famille en notre absence (on fait l'hôtel à distance ^^) nous sommes partis en vacances.
Ouéééé.

Je vous le refais en plus détaillé : Monbébé a redéfini la géographie de notre appartement : il nous fallait une chambre d'enfantS, un salon mieux équipé pous y mettre ce qui ne tenait plus dans la chambre sus-nommée, et un nouveau lit pour Monfiston afin de mettre Monbébé dans un lit à sa taille, qui ne cesse de changer. Eh ouais, c'est que ça croît vite ces petites choses-là.
Nous avons donc commandé deux étagères, un lit d'enfant, un meuble de rangement pour jeux de société ; les étagères sont en place et presque rangées, le lit est arrivé et il s'aère chez les beaux-parents (c'est très important d'aérer les meubles neufs, si possible pendant deux mois avant utilisation, pour évacuer la majorité des produits chimiques dangereux pour les poumons. Encore plus pour des poumons de deux ans d'âge, ou de quelques mois seulement), le meuble de rangement va arriver après nous.

Nous avons pris trois jours pour souffler hors de chez nous et revenir sans petites mains qui touchent à tout pour faire le ménage tran-quilles. La maison est restée rutilante et impeccablement rangée, Monmari a raté le dernier bus pour nous rejoindre avant le jour fatidique du départ, (huhu, ça lui ressemble bien, mais je sais aussi que l'appartement que nous laissons à la famille en notre absence est parfaitement en ordre grâce à lui) et nous sommes montés dans la groOosse vouature de Grand-Père direction la Bretagne.

Huit jours pour... tomber malades (Monfiston, moi, Monbébé, Mamaman... tournée générale !) profiter de mon adorable grand-mère et de l'air iodé local, faire un petit tour à la recherche d'une porte ouverte pour entrer dans l'église de notre mariage, faire connaissance avec Pippin, le nouvel inséparable rigolo qui attire à lui les oiseaux sauvages (une tourterelle et un moineau qui sont rentrés dans la véranda lui gazouiller des nouvelles !!!), se recueillir à Ste Anne d'Auray et bien manger.
Sans oublier en ce qui me concerne des retrouvailles avec Jacques, mon premier moniteur de conduite, qui m'a embarquée pour une heure et demie de révisions que je suis loin de regretter. Je sais désormais utiliser mes rétroviseurs latéraux pour me garer et faire des manoeuvres comme il faut. Aaaah.

Puis, zouuu, nous sommes repartis pour le Gâtinais avec une demoiselle qui nous a emmenés chez ses parents, amis de longue date qu'il me tardait de revoir. Nous sommes comme des coqs en pâte, en pleine campagne au milieu des champs, c'est calme, la météo est pourrie mais c'est pas grave, tout le monde est adorable et nous nous refaisons tranquillement une santé. Nous mangeons les légumes du potager, Monfiston fait de la draisienne dans le jardin et nourrit les poules, Monbébé fait l'admiration générale et des câlins à tout le monde (et ses dents...), c'est un petit paradis.

Lundi prochain, départ à nouveau pour aller chez la Sainte Vierge. Vous en saurez plus le jour-même.

Poutous les gens qui me lisez encore, et à bientôt pour de nouvelles zaventures !