Aaaah, une pause dans le tourbillon incessant de la vie active, ça fait du bien.

J'en profite pour vous raconter un peu ce que je fais au niveau professionnel.
Il se trouve que l'Allionce me donne beaucoup de travail en ce moment et qu'après un mois de français médical orienté sur la chirurgie ORL, puis trois semaines de français général, une semaine de voyage en Bretagne pour récupérer mes affaires entre les deux (ça, c'est pas pour le boulot, mais ce fut très prenant et fatigant au niveau trajets - pask'en plus, avec la Crevette, voyez-vous, je fatigue beaucoup), je me suis lancée dans... du français de spécialité, encore.
Mais pas n'importe lequel.
Du français de la diplomatie.

Et là, avec quatre heures de cours particulier chaque matin, pour lesquelles il faut préparer TOUT le matériel, c'est à dire faire de grosses reherches puis "didactiser" les documents comme on dit chez nous, c'est à dire en faire des outils d'apprentissage, j'ai travaillé à temps plein.

Au point d'arrêter le soutien scolaire et les cours particuliers à côté. Pas l'temps.

Et juste parce que j'ai travaillé sur l'Afrique cette semaine, et que je vous connais, petits curieux, vous vous demandez avec quoi on bosse dans ce domaine, je me suis dit que j'allais vous montrer.

Documentaire - Cour africaine des droits de l'homme et des peuples


Par exemple.