Aujourd'hui Seigneur, je me sens l'âme remplie de poil à gratter.
Aujourd'hui Seigneur, je suis fatiguée.
Aujourd'hui Seigneur, les mimiques, les accents, les petites habitudes autour de moi, tous ces petits riens me grattent et me dérangent.
Aujourd'hui Seigneur, j'ai discuté avec ma jeune collègue qui ne comprend rien à mes choix de vie et cela m'irrite.
Aujourd'hui Seigneur, mes proches les plus chers remettent en question ce qui me rend le plus heureuse, et ne me comprennent plus.
Aujourd'hui Seigneur, je ne sais plus comment m'expliquer, et quand j'ouvre la bouche c'est pour m'énerver, écraser, être orgueilleuse et non affectueuse.
Aujourd'hui Seigneur, je vois le bout du tunnel, là-bas, au loin, mais je ne sais pas où poser le pied devant moi. Presbytie spirituelle.

***

Aujourd'hui Seigneur, le carême commence. Je comprends que le poil à gratter de mes semblables, c'est moi.
Aujourd'hui Seigneur, j'ai décidé de dormir. De refaire mes forces, pour Votre Gloire.
Aujourd'hui Seigneur, quand je n'arrive plus à aimer, j'offre ce que je vis et vois pour Votre Gloire.
Aujourd'hui Seigneur, j'ai prié pour ma collègue et le dialogue s'est ouvert miraculeusement. Que cela serve à Votre Gloire.
Aujourd'hui Seigneur, je prie pour ceux que j'aime et qui se sont éloignés. Puissions-nous un jour chanter ensemble Votre Gloire.
Aujourd'hui Seigneur, je choisis le jeûne linguistique. Que chaque parole qui sortira de ma bouche soit pour Votre Gloire.
Aujourd'hui Seigneur, j'accepte que Vous me rendiez aveugle spirituellement si la canne blanche que Vous me donnerez peut servir à Votre Gloire.
Aujourd'hui Seigneur, je veux vivre ce carême dans le sourire, la prière et l'écoute. Pour Votre Gloire.