Après deux longs entretiens d'embauche avec des gens fort sympathiques et intéressants, qui m'ont laissée chaque fois davantage motivée pour le programme d'été d'apprentissage du français en immersion totale, j'ai attendu le dernier entretien dans un état plutôt catastrophique, dû à la fatigue que mon travail actuel génère.
Je n'ai donc pas eu peur, lorsque Betsy m'a demandé comment j'allais, de lui dire que j'étais fatiguée. Et le bafouillage dans lequel j'essayais de faire des phrases en anglais appuyait mes dires. Elle a eu le chic de se montrer compatissante et de me dire que si je comprenais mal quelque chose, il ne fallait pas hésiter à le lui dire. Cette femme a une très jolie voix avec une diction impeccable : mal comprendre avec elle c'est faire exprès. Le seul souci est de ne pas imaginer que je parle avec la directrice de l'orphelinat du film Moi, Moche et méchant parce qu'en version originale, on dirait que c'est elle qui fait le doublage.
Et donc, du fin fond de ma fatigue et de mon angoisse (comment vais-je survivre à 40 autres minutes de blabla pédagogique en innegliche ??) j'ai tout d'un coup et après quelques petites minutes seulement entendu les mots magiques : "we spoke about you and we think you would be great*".

Joie. Illumination. Surtout, ne pas me mettre à hurler, ça ferait tache.
Sourire, ça, je peux.

"So, is it a yes ?
- It is a big yes and a huge thank you !
- Good. We are setting up a great team this year and you would make it better.**"

Gnyah. Gentils, compréhensifs, hyper-compétents, sincèrement intéressés et en plus ils font des compliments. Ne pas fondre tout de suite, attendre les infos et de raccrocher le Skype avant.

Cet été, je vais travailler aux États-Unis. Les affaires reprennent.

 

OH YEAH !

Lets Boogie

* "Nous avons parlé de toi et nous pensons que tu serais super."
** "Alors, c'est oui ? - C'est un grand oui et un énorme merci ! - Bien ! Nous rassemblons une équipe géniale cette année et ta présence l'améliorerait !"