J'ai terminé ! Enfin ! Tout un été à bosser dessus et il est enfin achevé ! Ô joie !

"Quoi donc ?" vous demandez-vous. Et c'est tout naturel.

J'ai fini, après des mois à m'esquinter les yeux et en me piquant de temps en temps les doigts, un étui à éventail !

Remettons les choses dans leur concept contexte.
Arnaud, ancien étudiant de Shangqiu, m'a offert avant que je ne revienne en France pour les vacances un superbe éventail. Parce que j'en avais acheté un autre très original et plus petit à Shanghai, je ne l'ai pas utilisé. Et voilà qu'à force de promener partout mon éventail de Shanghai (waaah, je fais des rimes !) dans mon sac à main, j'ai constaté à la fin de l'été 2011 qu'il s'était abimé. Tissus décollé sur les bords, usure bien prononcée au bout... il était bien moins chic comme ça. Pour le remplacer, j'avais celui d'Arnaud, mais je refusais de le laisser s'abimer aussi. Pensez-vous, un cadeau pareil !
Alors, j'ai réfléchi à l'intérieur de ma tête et ai pensé à l'étui de l'éventail japonais (cadeau parfumé de ma meilleure amie) que Gribouille avait grignoté avant mon tout premier départ pour la Chine. (Je l'aime notre chienne, hein, mais quelle sale bête !)
Et ça a fait tilt. Après manipulation virtuelle de feu l'objet à copier, je me suis mise en quête de tissus et de fil chez ma grand-mère, et j'ai commencé, lentement, patiemment ou presque, un lent travail de découpe et de broderie.
Je me suis vite aperçue que la broderie c'est joli mais pénible que ça fait des tas de nœuds sur l'envers et que mon éventail ferait des dégâts à force de passer dessus. J'ai donc pris une doublure en satin de quelque chose (du nylon sans doute) et ai fait ceci :

DSCF4756

DSCF4759

DSCF4762

DSCF4765

DSCF4766

DSCF4767

DSCF4768

DSCF4769

DSCF4772

DSCF4770

DSCF4771
Soucis de mise en page Canalblog... Bah ! Tant pis.

Crédit photo pour le produit fini : J-E M