Je viens encore une fois de me surpasser en cuisine. Avant-hier, pendant les courses, l'achat de rognons (vous savez, ces abats qui font peur au Américains !) a semblé une bonne idée.
Et puis pour le déjeuner, aussi fou que cela paraisse, c'est cuisiner les rognons qui paraissait une bonne idée. Or, comment faire lorsqu'on les a acquis en pensant à une sauce Madère* et que l'on ne supporte pas la crème fraîche, en plus de ne pas avoir de Madère* ?

C'est là que ça sert d'être inventive.

Rognons au Porto* pour ceux qui ne tolèrent pas le lactose de vache **
Pour 2 personnes :
2 rognons de porc
huile d'olive
un yaourt de brebis
1 bouteille de porto (non, cette recette n'est pas comme celle du poulet au whisky !)
accompagnement au choix : pâtes, flageolets (qui s'accordent bien avec les rognons), ...

Découper soigneusement les rognons en morceaux pas trop petits.
Huiler la poêle et faire chauffer un peu avant de mettre les rognons à griller à feu moyen. Dès qu'ils saignent, les retourner et rester attentif. C'est que ça cuit vite ces bêtes-là. Lorsqu'ils montrent des signes de cuisson complète, mettre le yaourt dedans et une rasade de porto*, pas plus. Mélanger soigneusement et laisser mitonner jusqu'à ce que les légumes/féculents soient prêts.
Et hop-là.

Même pas besoin de sel, le porto* et le yaourt font tout le boulot. Un petit vin rouge* bien rond sera très assorti.

 

* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Manger du gras, du sel et du sucre mais pas trop, et faire du sport en buvant du jus de citron. N'oublie pas : les céréales complètes sont tes amies. Et attention à la marche. Voilà. Ne te balance pas sur ta chaise, je te l'ai déjà dit vingt fois.

** Je cuisine avec c'que j'trouve et si t'es pas content, tu sors, ça m'en fera plus.