Tombé dans ma bwatamèl ce matin, je me suis dit que l'AED ne m'en voudrait pas de recopier ici le message de 40 jours de compassion :

Pour l’Église en Chine

Depuis la publication de la Lettre du pape Benoît XVI aux catholiques de Chine en 2007, la question des évêques nommés par le gouvernement chinois sans l’aval de Rome reste un sujet épineux. La récente ordination de l’évêque de Chengde (province du Hebei) en est la triste illustration ; elle a montré une fois de plus la volonté d’ingérence des autorités chinoises dans les affaires de l’Église, et indisposé les fidèles.

PRIONS : Pour que l’Église en Chine persévère dans la fidélité à l’Évangile et grandisse dans l’unité, Seigneur nous Te prions.

« Vous êtes le peuple qui appartient à Dieu ; vous êtes donc chargés d’annoncer les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. » (1P 2,9)

Prière chinoise

Mon Dieu,
J’ai peur de ma peur
Elle peut faire que je vous abandonne
Mon Dieu
J’ai peur de ma peur
Elle peut faire que je ne puisse tenir
jusqu’au bout
Mon Dieu
Je vous implore ;
Ne m’oubliez pas dans votre gloire ;
Donnez-moi votre amour
Et la force de donner ma vie pour vous.
Ainsi soit-il !

Un petit mot en plus : Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus était très touchée par la situation des chrétiens chinois et priait beaucoup pour eux. Je n'ai aucun doute sur son efficacité - après tout, elle est copatronne des missions - pour aider ce pays à sortir de la discrimination religieuse et de la situation très complexe dans laquelle l'église catholique se trouve.