Moi ? Un blog ? Où ça ???
Ah oui, là ! C'est vrai ! Oh et puis dites-donc, c'est qu'il y en a des choses dessus déjà...

Hum ? Je suis censée le mettre à jour régulièrement ?
Qui est-ce qui vous a fait avaler une couleuvre idée pareille, voyons ?
Moi ?
Ah... M'en souvenais pas.

Bon, oui, d'accord, je sais, je blogue que pouic en ce moment, c'est que la fin d'année ça occupe voyez-vous... Et puis en plus, aujourd'hui, j'avais plein de temps devant moi, et... j'en ai profité pour me remettre au dessin. Ouais, comme ça. Non Yayon, je suis navrée, je n'ai pas dessiné de Moutonss, je me suis remise au compas et aux figures celtiques, pour faire un petit quelque chose sympa et personnalisé pour Shannon et Brett, avant de rentrer en France.
Ça m'a fait un bien fou de reprendre le crayon, la gomme et compagnie.

Côté niouzes, eh bien il fait chaud et lourd à Shangqiu, aujourd'hui les mouches étaient surexcitées et insupportables, sales bêtes, j'ai préparé une leçon intéressante comme tout pour mes étudiants qui sont de moins en moins nombreux pour cause d'examens en tous genre, et je me retrouve en plan depuis deux jours à devoir inventer une leçon pour deux ou trois quand j'ai besoin des quatre pour faire ce que je voulais.
Dans la maison on meurt je crève j'étouffe j'ai très très chaud et puisque mon climatiseur du haut fonctionne un peu trop bien (21° dans la pièce, 29 dès que je passe la porte, ce qui m'arrive souvent...), je suis en train de me faire peur avec la gorge qui dérape des fois, que c'était un peu gênant ce matin en cours...
Claire, mon étudiante, m'a offert il y a quelques jours des œufs de cane, durs, pondus et préparés dans la ferme de ses parents où elle était pendant les vacances, parce que je lui avais dit que je n'avais jamais mangé de ces œufs-là. J'ai eu raison d'être suspicieuse lorsqu'elle m'a dit qu'ils étaient "un peu salés" : lorsque j'ai mordu dedans je me suis retrouvée avec l'équivalent d'une bouchée de sel déguisé en mozzarella dans la bouche. Dommage, ça aurait pu être très bon.
Une discussion avec Shannon m'a permis de mieux comprendre : depuis que le sel, l'huile et la viande sont à des prix accessibles en Chine, les Chinois ne comptent pas et ne savent absolument pas doser ces trois éléments. Résultat ils se font des attaques cardiaques rien qu'à cause du sel.

Chine_2011_06_003

Il y a deux jours je me suis fait un magistral pain au levain, j'en ai donné un peu aux étudiants, ils étaient ravis. Encore davantage lorsque je leur ai annoncé que vendredi matin nous en préparerons un ensemble.

Chine_2011_06_004

Dans le jardin, un couple d'oiseaux chinois noirs et blanc avec huppe rigolote, qui ressemblent un peu à de mini-pies, surtout en raison de leur "chant", a dû faire un nid quelque part entre les rosiers, et lorsque j'ai coupé les roses fanées tout à l'heure, l'un des deux est venu pousser des cris d'alerte depuis le haut de la maison, c'était assez rigolo. Avec un couple d'hirondelles qui passe parfois chanter sur le câble Internet et le câble télé accrochés à la façade, ils se disputent un peu le territoire et je m'amuse beaucoup à observer leur manège.

Et dans deux semaines, je prends le train pour Pékin, pour la toute dernière fois... Appréhension, hâte,  impatience même, mais je n'arrive toujours pas à réaliser !