Bien le bonjour,

Me revoici chez Shannon et Brett apres un passage a l'hopital hier soir, car le medicament donne par le premier medecin, hier matin, m'a valu une crise d'urticaire. J'ai fait une analyse de sang, retenu l'envie de frapper qui m'a prise quand on n'a ecoute que la moitie de mes symptomes d'origine pour se concentrer sur mon allergie - et donc ne pas soigner la maladie qui etait la avant - et quand un ami de bonne volonte s'est mele du diagnostique pour la Xieme fois puis m'a explique ce que j'avais alors qu'il n'est pas medecin et que je ne lui avais rien demande.

Puisque le probleme de plomberie m'empeche de me laver ou de cuisiner et que je suis malade, et aussi par precaution au cas ou j'aurais fait une reaction violente a quelque chose cette nuit, j'ai migre, encore, chez mes amis.

J'ai une mononucleose : fievre, maux de tete, douleurs nusculaires, gonflement impressionnant des ganglions, eruption cutanee et conjonctivite, plus reaction allergique au medicament prescrit, c'est pile dedans. A mon age cela veut dire machin serieux avec complications possibles et surtout immense fatigue pendant plusieurs semaines a plusieurs mois. Il n'y a rien a faire pour accelerer la guerison a part dormir, boire et manger des fruits et legumes frais. Je viens de prendre deux semaines de conge parce que je serai incapable de tenir debout en classe meme deux heures par jour. Je verrai apres si je suis capable de reprendre le boulot ou non.
Des que ma plomberie est reparee, je retourne chez moi et je fais de mon mieux pour rester au chaud et absorber toutes les vitamines disponibles. Heureusement j'ai quelques bonnes reserves et les magasins pres de la fac me fourniront le plus important sans que j'aie a faire trop d'efforts.

Je regrette cependant de laisser mes etudiants en plan aussi longtemps.
Mes etudiants de l'an dernier, ceux qui sont en France, ont appris que je suis malade et ont ete adorables. La premiere a fait tourner la nouvelle, le second m'a contactee sur Skype pour prendre de mes nouvelles et le troisieme m'a carrement telephone jusqu'a ce que Cynthia, mon amie qui m'emmenait a l'hopital, soit avec moi, afin que j'ai toujours quelqu'un a qui parler. Parce que "tu es notre professeur". J'aurais pas les yeux en - tres - mauvais etat, j'en pleurerais tellement c'est touchant.

La tres bonne nouvelle dans tout ca est que je prends mon temps du coup, lorsque j'ai assez d'energie pour tenir devant mon ordi, pour rediger mes vacances. D'ailleurs c'est ce que je vais faire tout de suite, sauf si la fatigue me terrasse avant d'avoir appuye sur le bouton de mon PC.

Priez Saint Roch pour moi, j'en ai besoin ! D'ailleurs j'ai eu droit au clin Dieu du siecle en allant voir le lapin de la semaine... Pour une fille qui vient de declarer une maladie epuisante, je trouve ca joli. ^^