Dimanche je m'extirpe du lit, vais à la messe et reviens sous un soleil presque trop fort pour m'affaler devant l'ordinateur et passer l'après-midi à tenter diverses décorations de Noël, refusant obstinément de faire la sieste, malgré ma grande fatigue.

Le soir je saute dans un taxi et rejoins mes amis expat' pour le concours CCTV de discours en anglais, auquel ils m'ont invitée afin d'être plus nombreux et d'avoir un peu plus d'entrain pour chanter des hymnes de Noël à la fin du-dit concours. A mon arrivée je suis accueillie et conduite au bon endroit par Brett, et une fois devant la scène l'étudiante chinoise en charge de la coordination de l'évènement me dit toute ravie que non non, pas derrière les autres, mais au premier rang, après tout je parle anglais je peux être jury aussi !
Et voilà comment je me retrouve membre du jury de l'english contest de l'autre université de la ville, avec Ciaran qui bien entendu avait aussi accepté l'invitation.

Mis à part l'attention que Brett et Shannon portent à ce que Ciaran et moi soyons appelés avec une correcte prononciation de nos prénoms et le fait que je sens mes pieds se refroidir tout du long, tandis que ma fièvre monte (rappelez-vous, l'écharpe d'hier matin...) et que les concurrents défilent avec des exemples de moins en moins catastrophiques d'anglais, Andréanne raconte tout ça très bien.

Nous pensions avoir 12 concurrents, il y en aura 20, ce qui nous empêchera de chanter - et finalement vu que j'ai la crève, maintenant je le sais, c'est pas plus mal, je ne demande qu'à rentrer me coucher.