Il y a un truc qui m'épate en Chine et qui est vachement sympa, c'est le côté "mistral gagnant" de beaucoup de produits vendus en supérettes.

Figurez-vous que plusieurs marques de bouteilles de thé, de bière et de vin offrent des cadeaux à leurs clients.
Les bouchons de thé et de bière ont, gravé  à l'intérieur, quelques caractères qui signifient dans la plupart des cas "raté, essaie encore " (ou à peu près) et parfois "tu as gagné une bouteille gratuite".
Nombreux sont les étudiants qui se payent deux bouteilles de thé pour le prix d'une quand vient l'été, et quand on achète un ou deux packs de mousse, on est presque sûr de remporter une bouteille de plus.

Personnellement, à mon retour ici, ma première bouteille de thé m'en a rapporté une autre. J'ai pris ça comme un clin d'œil du pays, content que je revienne.
Le record m'a-t-on dit est de 16 bouteilles gagnées pour une achetée. J'imagine la tête du marchand, quand le gars lui a présenté son bouchon gagnant numéro onze, puis douze, et ainsi de suite...

Les bouteilles de vin quant à elle offrent autre chose : il existe une marque qui glisse de petits bateaux en verre dans le fond de ses bouteilles, et on les découvre en versant le liquide. Une autre n'a rien trouvé de mieux que de plier des billets de 1 yuan dans les bouchons.

Il existe même, m'aurait-on dit, mais cela reste à confirmer, des boîtes de nouilles instantanées grâce auxquelles ont peut remporter des œufs.

Oh, et quand on prend un abonnement téléphonique, comme Marion l'an dernier, on repart parfois avec une bouteille d'huile de macadamia de 2,5l. La nôtre est toujours à côté de la plaque (sans jeu de mot !) sur le plan de travail de la cuisine.