(Je sais, j'ai dit pause, mais là vous allez voir que je pouvais poster facilement.)

Aujourd'hui nous avons fait un petit questionnaire interculturel en classe. Je vous le mets ici, que vous voyiez de quoi les étudiants ont besoin de parler avant de débarquer dans ce grand, beau et différent pays qu'est notre France et quels sont les enjeux. Oui, je suis fatiguée alors je fais de grandes phrases.

Fais pas ci, fais pas ça !

Cochez la bonne réponse:

Je suis invité à dîner, je viens à partir de :

midi.      17h.       19h.

Je suis invité à déjeuner, je viens à partir de :

10h.       midi.       14h.

j'apporte :

des fleurs.       des chocolats.       du vin.

Je vais à un anniversaire, j'apporte :

un cadeau.       des cigarettes.      un gâteau.

Je suis invité chez des personnes âgées, j'apporte :

des chrysanthèmes.      du chocolat.       des fleurs mais pas des chrysanthèmes.

J'invite des amis chez moi, s'ils me le demandent, je leur dis :

d'apporter de quoi manger.       de prendre du vin.       de prendre des CD.

J'ai envie de voir des amis :

je téléphone avant d'aller les voir.

je vais chez eux sans prévenir.

je les invite chez moi.

Quand on me donne une heure de rendez-vous, je viens :

un peu en avance.      à l'heure pile.    un peu après l'heure.

C'est mon anniversaire, mes amis m'offrent des cadeaux :

je les ouvre devant eux.       je les ouvre quand ils sont partis.

Je vais chez des amis, et j'ai un cadeau pour eux :

je l'offre quand j'arrive.     je l'offre quand je pars.

Je suis chez un ami, j'ai envie de fumer, personne ne fume autour de moi :

je prends une cigarette et je l'allume.      je lui demande si je peux fumer, et où.

À table, on sert à manger :

je commence dès que mon assiette est pleine.

j'attends que tout le monde soit servi.

Pendant une fête, on me propose un verre d'alcool ou une cigarette :

j'accepte toujours, pour être poli(e).

je refuse gentiment si je n'en ai pas envie.

(Grand moment de discussion sur les cigarettes différentes des autres, les verres d'alcool offerts par les garçons, les petites pilules avec un sourire dessus. Ici ça n'existe pas, pas plus que de s'embrasser moins d'un an après s'être déclaré petit copain et petite copine... C'était donc vital.)

Je suis chez des amis, quelqu'un est dans sa chambre, la porte est ouverte :

je rentre et viens discuter.

je toque à la porte et attends l'autorisation avant d'entrer.

Quelle est la bonne formule ?

Tu es chaude ?      Tu as chaud ?      T'as pas chaud ?      Tu es froide ?
(Ici je me souviendrai longtemps d'Arnaud qui me sort, avant que j'aie le temps de réexpliquer que "t'es chaude" ça veut dire autre chose, l'expression "être en chaleur". J'ai été prise d'un fou-rire incontrôlable, que j'ai dû calmer avant d'expliquer que ça non plus ça ne marchait pas, et pourquoi. Ces moments où on aborde des sujets délicats avec des mots d'enfants et où la moitié de la classe finit toute rouge sont absolument tordants.)

À table il NE FAUT PAS :

mettre les mains sur la table.

parler la bouche pleine (avec de la nourriture dedans).

cracher ce qu'on n'avale pas sur la table.

utiliser le couteau avec la main droite et la fourchette avec la main gauche.

roter.

 finir son assiette.

mettre les doigts dans l'assiette.

parler discrètement.

prendre la nourriture dans l'assiette du voisin.

 servir son voisin sans lui demander son avis.

boire dans le verre du voisin.

complimenter le cuisinier / la cuisinière. (Dire que c'est – très – bon.)

laisser de la nourriture dans l'assiette.

Quel est le vrai proverbe français ?

« Être curieux c'est être intelligent. »

« La curiosité est un vilain défaut. »

« Il faut être curieux, mais discret. »

Au restaurant, je veux appeler le serveur / la serveuse, je dis :

Serveur ! / Serveuse !      S'il vous plaît ! / Excusez-moi !      Hé, vous, là !

Je rencontre un professeur dans la rue, je lui dis :

Salut !

 Ben ça alors ! Qu'est-ce que vous faites ici ?

 Bonjour Monsieur / Madame !

Cracher dans la rue :

C'est très poli.

 C'est très mal vu.

 On peut le faire, mais toujours dans une poubelle.

Cracher à l'intérieur :

Ça veut dire : « je suis content d'être ici. »

Personne ne le fait, ça choquerait tout le monde.

En France, dans les maisons :

On enlève ses chaussures quand on rentre, et on met des pantoufles ou on reste pieds nus.

On garde toujours ses chaussures.

Ça dépend des maisons, il faut regarder à l'entrée et observer les gens.

Les Français...

… sont plutôt possessifs, il ne faut pas toucher à leurs affaires, et entre amis on se demande la permission.

… ne s'inquiètent pas si on touche ce qui leur appartient.

… aiment qu'on touche leurs vêtements, ce qu'ils achètent, leurs affaires.

Dans la rue, quand on bouscule quelqu'un :

on demande pardon.

on lui crie dessus : il n'avait qu'à faire attention.

on ne dit rien, c'est normal de se toucher dans les lieux publics.

Et les toilettes ?

(Note, ici j'ai envoyé les garçons en pause pendant que j'ai expliqué aux filles, entre autres éléments décisifs, que le papier ne se met pas dans la poubelle mais dans la cuvette, puis j'ai récupéré les garçons et leur ai annoncé la même chose, suivie d'un élément de politesse indispensable. Grande découverte : les hommes n'utilisent pas de poubelles en France !)