Retour de Shanghai mouvementé, dès que j'ai le temps je blogue mon séjour.

Le cours de l'après-midi se fait à la maison, où j'ai laissé le portail ouvert pour que le chat puisse sortir s'il le veut, et par lequel les étudiants rentrent les uns après les autres... Ils sont suivis peu après d'un petit vieux monsieur avec un chapeau de paille, en habits de travail bleus, qui rentre dans la maison tout sourire.
Interloquée, je me tourne vers les étudiantes qui me disent "il est curieux". Ben oui, il a vu rentrer quatre personnes alors il vient visiter aussi.
J'en suis sidérée. Je me dirige alors vers la porte et attends qu'il la repasse dans l'autre sens pour la fermer. Il parle un peu avec les étudiantes et ressort, en s'arrêtant devant moi pour faire la version chinoise du "ouste" que je ne dis pas mais pense très fort malgré mon sourire.

On me l'avait encore jamais faite celle-là.