Au Japon on ne se touche pas le nez parce que c'est dégoûtant. On ne se mouche pas, on renifle des heures durant. Je suis arrivée ici avec l'idée que c'était pareil.

Je me fourrais le doigt dans l'oeil, et jusqu'à l'omoplate s'il vous plaît ! Ici, certes on ne se mouche pas. Parce qu'on râcle avant de cracher par terre, ou alors on appuie sur une narine avant de souffler bien fort dans l'autre et d'envoyer voler ce qui encombre. Puis on passe à l'autre côté, comme dans la gymnastique suisse.

Oui, bienvenue au pays du bon goût.