N'avez-vous jamais entendu ou dit cela, en parlant des enfants à qui on explique, à l'école, qu'il faut réduire la pollution et sauver la planète ? Certes, on ne leur parle pas de Dieu, mais on veut à tout prix préserver notre environnement, il y a de quoi être agacé.
Cependant il y a quelque chose qui me chiffonne, dans ce raisonnement, c'est qu'il omet deux éléments très importants à propos de la Création.

La première, c'est que l'œuvre témoigne de la grandeur du Créateur.
Parler du monde foisonnant, riche et enchanteur des livres de Tolkien, dans lesquels des personnages attachants et courageux évoluent et arrivent à dépasser leurs différences pour vaincre le mal qui progresse sournoisement, c'est découvrir un peu qui était cet auteur, quelles étaient ses convictions profondes et s'émerveiller devant son imagination régie par une grande intelligence.
S'intéresser aux machines incroyables inventées dans des fictions de la fin du XIXème siècle pour aller sur la Lune ou s'enfoncer dans les entrailles de la Terre, n'est-ce pas apprendre à connaître Jules Verne et s'étonner de voir avec quelle rigueur scientifique et quelle prodigieuse créativité il a repoussé les limites de l'être humain, un siècle avant que l'homme ne le mette en pratique ?
Contempler la minutie et la précision avec lesquelles une boîte à musique marquetée a été fabriquée, pour offrir un son cristallin et doux dans un écrin magnifique, n'est-ce pas reconnaître les qualités inhérentes de l'artisan qui a réalisé cet objet ?
S'émerveiller devant la délicatesse et la beauté d'une fleur, fût-elle sauvage, aimer le chant des oiseaux et la caresse du vent et du soleil sur sa peau, apprendre à connaître et à apprécier la nature, explorer l'univers et voir la danse des astres, n'est-ce pas découvrir un peu plus qui est notre Créateur et avec quel sagesse Il a organisé le monde pour nous ?
Rester coi devant la beauté qui nous est accessible permet de prendre conscience de la beauté qui habite le Créateur.
Se laisser fasciner par la puissance des volcans, ou celle des vagues sur les rochers un jour de grand vent, c'est entrevoir la puissance merveilleuse de Celui qui les fait évoluer.
Il est donc important de garder tout cela pour les générations futures, afin qu'elles aussi puissent reconnaître et louer le Maître d'œuvre.

Japon0604_024
Osez me dire que c'est pas beau ça !

La seconde, c'est que prendre soin de la Création, c'est témoigner son amour au Créateur.
Imaginez un homme qui, avant son mariage, choisit un beau et bon terrain, achète du bois, des pierres, mais pas n'importe lesquels : il ne sélectionne que des matériaux nobles et de très bonne qualité, puis prend de nombreux outils et lentement, patiemment, construit une somptueuse maison pour y loger sa femme et bientôt les enfants qu'ils auront.
Imaginez maintenant ce qu'il ressentirait si les êtres qu'il aime le plus au monde, et à qui il a montré son amour en donnant le meilleur de lui-même pour qu'ils soient à l'abri du froid, du chaud, de la tempête et de la neige, si sa femme et ses enfants donc, se mettaient à casser les vitres, abîmer les murs, griffer les portes, salissaient les pièces et saccageaient les meubles en affichant une totale indifférence. Si briser des objets fabriqués pour eux avec amour et sans espoir de jamais les revoir ne les perturbait pas plus que d'apprendre que le ciel est légèrement nuageux.
A nouveau, imaginez cette même famille avec une mère et des enfants conscients de l'amour mis dans la fabrication de leur habitat et de sa beauté. Et considérez les sentiments du père qui les verrait prendre soin de ce qui les entoure, en remerciement pour les dons gratuits de l'amour paternel... Comme il sera heureux, ce père, en voyant sa maison bien entretenue passer aux enfants de ses enfants, et à leurs enfants encore, et tous montrer du respect pour son labeur !
Le père et époux aimant et attentionné, c'est Dieu. Notre Père très bon. La famille c'est nous, petites choses soignées, aimées, désirées avant même d'exister. La maison, cette superbe demeure amoureusement fabriquée, c'est notre environnement, notre planète, notre univers même.
Prêter attention à ce qui nous entoure et qui a été mis là pour nous, pour nous réjouir, nous soigner, nous abriter, chercher à les conserver et à les transmettre, c'est, dans de tout petits actes, dire « je T'aime » à celui qui les a faites.

Alors, bien sûr, apprenons à nos enfants qui est Dieu et de quel amour Il nous aime, mais apprenons-leur aussi à aimer la Création et à s'en émerveiller.