21 septembre.

L'enterrement de mon grand oncle, le frère aîné de ma grand-mère, un homme qui a fait beaucoup, beaucoup de bien dans sa vie. Les retrouvailles avec nombre de membres de ma famille, des rencontres aussi, des larmes, des mains qui se serrent, fort, pour se dire "on est là, vous ne souffrez pas tout seuls", des sourires, des regards, des limites dépassées juste avant de partir.

L'anniversaire de mon premier grand départ pour une vie à moi, lorsque j'ai pris l'avion pour les États-Unis et que j'ai commencé à vous emmener avec moi à New York et Long Island. Comme cet endroit me manque. C'est si beau là-bas, on s'y sent si libre !

L'anniversaire de la naissance d'un adorable monstre, d'une tête de mule qui nous fait craquer depuis Noël, j'ai nommé Gribouille. Ayé, c'est une grande fille.

L'anniversaire, à quelques jours près, de l'arrivée dans ma chambre d'une cage avec deux piafs mignons et drôles, mes chers Chapi et Chapo, qui chantent en alternance histoire d'avoir un quasi non-stop, font les yeux doux quand on leur parle, répandent des graines à un mètre à la ronde et ont toujours un peu peur quand je mets la main dans la cage.

Une journée dense, mais belle.