Wouhouuu !!!
Ayé c'est du sérieux.
J'ai commencé le tour des courses partout dans Paris, et là je commence à palper le voyage.

J'ai donc maintenant :

  • du chocolat - à compléter ;
  • des masques - j'ignorais que ça coûtait aussi cher ces petites crasses - je précise que le voyage en avion se fait avec escale à Shanghai et qu'au Japon il y a eu plusieurs cas de grippe A, donc le masque est obligatoire ;
  • mes livres de japonais, dictionnaire compris - encore un machin affreusement cher ;
  • ma crème pour le visage et mon gel pour les mains faits-maison hier, je vous donnerai les recettes plus tard ;
  • un cadeau pour Akiko qui va débarquer à la maison tout seul ce soir ;
  • un oreiller de voyage, gonflable, entouré de coton tout doux - je vais enfin pouvoir roupiller dans l'avion ;
  • le flacon pour préparer - et ça sera rapide - un pschitt Gribouille ;
  • des tas de présents pour Akiko - ouais, ch'uis une fofolle dans ma tête ;
  • le double-rendez-vous avec la maman d'Akiko pour récupérer des objets à apporter là-bas ;
  • des semelles orthopédiques américaines arrivées ce matin directement devant ma porte (mille mercis facteur), grâce auxquelles je vais pouvoir gambader à Tôkyô sans souffrir le martyr aux genoux - Gribouille ayant mangé ma seule autre paire, il m'en fallait des neuves - c'est la fête ;

Il me manque :

  • ma valise à chercher à la cave ;
  • mon billet électronique à imprimer :
  • une petite recherche pour savoir combien de temps je vais mettre pour aller à Roissy en transports en commun ;
  • des yens ;
  • des bouchons pour les oreilles - je finis par me dire que c'est indispensable et assorti à l'oreiller ;
  • l'adresse de la paroisse francophone de Tôkyô ;
  • ma tête.

Dans une semaine, j'y serai depuis une trentaine d'heures...
Haaaaaaaaaaaa...
J'ai hâte. Vraiment hâte.