Pour la cause culturelle, une citation qui me va très bien et qui est dans le thème :
Quand on surveille, les patates cuisent trop lentement. Quand on va faire du piano en attendant, elles cuisent beaucoup trop vite.

Thierry Midy

Ceci va pour le piano et pour l'ordinateur, naturellement, mais comme je pianote sur les deux...

Or donc, Sekamado m'a taguée, je fais mes devoirs sagement.
Peut-être que cette année le Petit Papa Fête Nat' me la donnera, ma télécommande à voisins.
J'ai tout d'abord cru à une réédition, et en fait non.
Je dois citer huit souhaits : hum hum...

  1. trouver un travail au Japon ;
  2. que les projets familiaux fonctionnent et permettent à ceux qui les mènent de vivre décemment ;
  3. que la paix règne dans nos cœurs, nos vies, nos familles, nos pays, etc. ;
  4. que les journalistes français fassent réparer leurs lunettes et leurs sonotones (pour comprendre, allez lire ça, et ça)
    ...
    Je me retrouve comme le schtroumpf au bord du puits à souhaits. Oui, je sais, les schtroumpfs sont à ma mode en ce moment. Non pas de coquille : ma mode. Si tu vois pas de quoi je cause, l'ami, j'esplik : il était une fois, au village des schtroumpfs, deux schtroumpfs qui schtroumpfaient... discutaient à propos d'un puits oublié. L'un d'eux expliquait à l'autre qu'il existait un puits à souhaits non loin de là et que quiconque y formulait un vœu le voyait se réaliser peu après. Tout content, le schtroupmf alla trouver ce puits et... y passa plusieurs heures à chercher quoi demander. Il retourna voir son ami qui lui demanda ce qu'il avait souhaité : "ben rien, on a déjà tout" lui répondit l'autre.
    Moi c'est pareil.
    Ce que je n'aurais jamais osé demander ou imaginer avoir, On me l'a accordé en multiples exemplaires, et ce qu'il me faut vraiment me sera accordé puisqu'On nous l'a assuré y a quelques années. Vous vous souvenez ? Une vague histoire de lis des champs parés comme des rois, de petits oiseaux qui avaient toujours à manger...
    Avec tout ça je le fais comment, mon tag ????
    Pfff, j'vous jure ! Alors, je me concentre très fort et je tente de finir.
  5. [mode larmoyant on] je voudrais revoir certains cousins ;
  6. je voudrais voir sourire sincèrement, à pleines dents, avec confiance, certains membres de ma famille ;
  7. je voudrais voir mes amis plus souvent ;
  8. je voudrais que quelqu'un sache qu'il est pardonné... [mode larmoyant off]

Là, vous êtes contents? *essore son mouchoir d'un air gêné*
Non, vous n'aurez aucun nom parce que là c'est trop perso. Mais bon, on dit 8 alors j'essaie de trouver huit vœux, je fais mon possible.

Ensuite je dois... quoi déjà ? Ah oui, dire à quoi me font penser ces "tags" je suppose qu'il s'agit de thèmes (en français dans le texte, pour une fois)...

  • message : au schéma de communication de Jakobson que j'enseigne à mes filles !
  • blog : communication ! (Je sais ch'uis une hyène.) (J'ai pas fait d'études de linguistique pour rien!)
  • prix : la vie n'a pas de prix...
  • croix : ô Notre Dame, faites pour nous de la confiture de croix, afin qu'elles soient plus douces et plus faciles à porter... (en reprenant les termes de St Louis-Marie Grignon de Montfort)
  • scrap : mon projet secret ! Quel bataille en ce moment !
  • création : avec un grand C ? la Création est si belle...
  • bonheur : il ne se trouve qu'en Dieu.
  • vie : la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie! (Parce que c'est un don. Y a d'ailleurs une histoire toute mignonne sur la signification du nombril en Asie : il témoigne que notre vie nous a été donnée, et il se trouve au milieu du corps, à un endroit où on ne peut le rater. C'est donc un précieux rappel du soin que nous devons apporter à ce qui nous a été offert de plus grand, à savoir la vie.)
  • enfant : un enfant c'est beau, parce que c'est l'incarnation de l'Espoir.
  • passion : enseigner, partager, découvrir...

Et maintenant, je dois taguer environ 8 personnes. Râh qui trouverai-je ?
Ben les Brodeurs, Cmoua, Atrianon, Yayon, Titilaeti, notre amatrice de cappuccinos nationale, et euh... Froumi c'est déjà fait... ben cousine d'amour, et...je sèche un peu. Oserais-je? Oserais-je demander à Edmond ?
On sait jamais, dès fois que ça l'amuse...