L'amour de Dieu n'est autre qu'une communication d'amour. Dès que nous envisageons l'amour de Dieu sans cette communication d'amour, nous l'amputons en quelque sorte : ce n'est plus tout à fait Dieu. Quand nous contemplons Dieu dans sa grandeur, dans sa puissance, il faut le contempler dans cette communication qu'il fait de lui-même de son amour. Sinon, ce n'est plus tout à fait Dieu. Dieu est amour pour que nous fassions connaissance avec lui, pour que nous fassions l'expérience de son amour, pour que cet amour circule entre lui et nous. Il n'y a qu'un seul commandement : aimer Dieu et aimer nos frères.
L'absolu de l'amour de Dieu, c'est Dieu qui aime absolument. Quelles que soient les difficultés que nous rencontrons, momentanées ou irrémédiables, il faut nous dire que nous sommes aimés par un Dieu qui aime absolument. Mais ce n'est pas Dieu qui met des limites, c'est nous qui les mettons. Dieu ne se laisse jamais vaincre, Dieu aime absolument.

Marie-Joseph Le Guillou, O.P.