Mes cousins sont sur Fesses de bouc.
Des blogueurs sont sur Fesses de bouc.
Des amis (dont de très proches) sont sur Fesses de bouc.
Fesses de bouc, c'est le meilleur moyen de savoir ce que font tous les gens qu'on connaît, en direct, où qu'ils soient dans le monde.
Fesses de bouc a permis à des amis d'enfance de se retrouver après des années de perdage de vue et de larmes humides.
Fesses de bouc c'est une raison de plus de rester scotché à son ordinateur et de gaspiller de l'électricité tout en ayant une excellente excuse ("ouais, tu comprends, ça fait environs 5 ans qu'on s'est pas vus avec machin, si je le poke pas en retour là maintenant il va se vexer, j'arrive pour dîner dans environs 32 heures, le temps de faire le tour de mon réseau").

Mais comme je ne suis PAS sur Fesses de bouc, je sais très bien, immédiatement, d'emblée et pertinemment que quand Sarah, Jessica, Kimberley et Yolanda m'écrivent sur Fesses de bouc et que je reçois un message dans ma bwatamèl m'informant de la chose, ben c'est du Pipeau. "I saw your profile and I think we could have some good time lol*" ouais, MON OEIL!
Je ne risque donc pas de tomber sur des nymphomanes cybernétiques qui imaginent que mon adresse est celle d'un obsédé.
Je suis une fille, et une fille bien éduquée, môa.
Non mais des fois.

En revanche je suis toujours aussi fan du Japon, et le 11 avril je voulais me payer le luxe d'aller au concert d'Akino Arai, artiste de J-Pop (comprenez pop japonaise) à la musique magique et féérique.
Faut que j'me sorte un peu de temps en temps. Or le concert, il est pour vendredi saint, ou samedi saint. J'ai donc le choix entre louper l'office du soir de vendredi saint et aller m'éclater à un concert, ce qui est moyen, ou louper la plus belle célébration de l'année, à savoir la veillée pascale, et aller à un concert. Moyen aussi hein?
Bouhou. Tant pis. La vie est injuste. En attendant je vous encourage à découvrir l'artiste.
Le site c'est , la musique ici :

*J'ai vu ton profil et je pense que nous pourrions passer de bons moments - morte de rire.

Edit : Ce billet était bien sûr à prendre au second degré, merci à tous les trolls qui sont passés par là pour m'incendier en imaginant que ma foi faisait de moi une imbécile attardée et réactionnaire, ça fait toujours plaisir. Un an plus tard je suis totalement accro. Beaucoup d'amis sans blog tiennent leur statut à jour et maintenant que je voyage j'ai des nouvelles de tas de gens bien dont j'aurais plus ou moins perdu le contact. Et puis on s'envoie des points-cool, on cultive des fermes, on échange des liens et des bêtises... Mais du coup je blogue moins !