Ce matin, un lapin... Euh, pardon.
Ce matin, après une courte nuit, merci Maman, merci Sophie Audouin-Mamikonian, je pénètre dans la salle de bain et, n'ayant pas pris ma douche la veille (trop tard... trop fatiguée) j'ouvre le robinet pour faire venir l'eau chaude. Et au bout de 30 secondes environ, mes yeux un peu mieux en face des trous, je vois un truc de 3-4 centimètres de long s'agiter dans tous les sens et tenter d'échapper au jet d'eau qui lui arrive sur la g... sur la tronche.
Un mille-patte.

Il y a une semaine, c'était une araignée. Une grosse, moche, velue et noire.
Ce matin, un mille patte, un gros avec des pattes et des antennes et qui ondule.
Il y a trois jours j'ai vu que mon copain le grillon a un petit frangin qui squatte la salle de bain lui aussi. D'ailleurs ils ont dû se battre parce que les antennes de mon coapin on raccourci. Pauvre chéri.

Mais enfin quand même qu'est-ce qu'ils ont tous à squatter ma douche??????

L'araignée, je l'ai aspirée. Le grillon ne me dérange pas. Tant qu'il ne vient pas me chanter la sérénade en pleine nuit ou me sautiller dessus sans prévenir. Le mille patte a été expulsé dans la pièce d'à côté, à savoir la chaufferie, avec un seau et une brosse. Il dérapait sur les bords de la douche, comme l'araignée d'ailleurs, et ne pouvait sortir tout seul.

Ilva falloir qu'ils me fassent des vacances un peu, parce que j'aime bien me sentir en sécurité dans ma salle de bain!
Et dans ma chambre aussi. Il y a quelques soirs j'ai vu une araignée noire, bien laide, encore une, se balader près du mur sous ma fenêtre (enfin mon soupirail) et quand je lui ai soufflé sur le nez pour qu'elle fasse demi-tour direction le mur et non le dessous de mon lit, elle a rencontré, dans un coin, un jeune faucheux qui n'était pas enclin à la laisser piétiner sa toile. Faut dire, elle n'avait pas de patins et 8 pattes, 8 grosses pattes, ça fait des traces.
Ben j'ai assisté à une baston entre araignées. Yerk. J'ai réussi à me concentrer sur autre chose et à m'endormir paisiblement après avoir éteint la lumière.
Mais bêrk.
Les faucheux ça va, ils sont inoffensifs. Répugnants, mais inoffensifs. Les autres ça va beaucoup moins, même si je n'aime pas tuer et que je préfère m'arranger pour qu'elles s'éloignent.

Faut dire, un ravissant matin de printemps breton, il y a plusieurs années, j'ouvre ma fenêtre et regarde voler les hirondelles qui sont en chasse autour des toits. Et tout d'un coup je sens quelque chose me chatouiller dans le cou. J'y porte les doigts histoire de gratter un peu... Et je me fais mordre. Paniquée, je chasse la chose qui en plus de me squatter le cou s'amuse à jouer les vampyrs, et lui règle son compte avec un pied de chaise. L'énorme bête velue fait une trace de jus et laisse dépasser huit énormes pattes tout autour du pied en question. Je passe la journée à frémir en repensant à ce qui s'est passé.
Et manque de pot, c'était même pas une araignée transgénique, donc je n'ai aucun super pouvoir.

Dites, vous aussi vous êtes poursuivis ou j'ai droit à une traitement spécial?