Hello!

Aujourd'hui je fais un truc fou : je suis assise à table (hot-dog maison dans l'assiette) avec l'ordi à côté, branché dans mes oreilles. Rien de mieux qu'une bonne musique pour profiter de la vie quand on est tout seul.
Les Great déambulent à droite à gauche et du coup, comme hier à la même heure (celle du déjeuner et avant), je suis "all alone". Aujourd'hui le jardin est calme, mais hier, juste après la pluie qui faisait monter une douce odeur d'humus j'ai pu voir passer, sautiller, voler etc. une quantité incroyable de bestioles.
Le jardin est en effet rempli d'écureuils gris et de chipmunks, ces petits écureuils américains à la queue courte et moins touffue que les écureuils européens, avec des bandes brunes sur le dos (je soupçonne Tic et Tac d'en être). J'en ai observé un hier qui passait d'un endroit à un autre, reniflait, grignotait debout sur les pattes arrières, bondissait sur une grosse pierre, creusait un trou avant de le reboucher et de partir se cacher sous un buisson... C'était très amusant parce qu'il était à 1m50 de moi, de l'autre côté de la fenêtre avec moustiquaire. Une bénédiction ce machin, pas tellement pour éviter les moustiques mais parce qu'un léger voile gris masque les humains à la vue des animaux qui tournent autour de la maison. On a donc moins de chances de les effrayer.
Et puis il y a aussi des oiseaux minuscules, qu'on commence par prendre pour des feuilles jusqu'au moment où ils s'envolent, laissant le spectateur frustré de ne pas les avoir mieux vu.
Enfin trois merles bruns au ventre rouge, très beaux, ont passé un certain temps à éplucher la terrasse et le toit, à retourner les feuilles tombées dans la gouttière, afin de trouver des petites bêtes qui semblaient un veritable festin pour eux.

Ce qui est très agaçant ici, c'est que je découvre des tas d'animaux mais que j'ignore totalement leur nom. En France, il est plaisant de voir passer un oiseau et de se dire "tiens, un rouge-gorge" ou "tiens, une mésange charbonnière". Ici, c'est "oh c'était quoi ça??? C'est super joli!" Enfin, nous avons trois mois pour faire connaissance.

Hier soir, des amis sont passés à la maison pour un gros dîner-barbecue où j'ai goûté des viandes vraiment succulentes. Y a pas à dire, ici le barbecue c'est un art.
- Tiens, un écureuil vient de sautiller sous un buisson qui touche la maison. Je n'ai eu que le temps de l'apercevoir. Vu sa démarche souple et assez lente, c'était bien un écureuil gris. Les chipmunks sont beaucoup plus rapides -
- Ah tiens non, c'était un gros chipmunk. Il est passé sur le côté de la maison et cette fois je l'ai clairement vu. -
Puis nous avons regardé LE débat attendu depuis des mois entre Barack Obama et John McCain, que ce dernier avait annoncé ne pas faire la veille pour se décider finalament dans la journée même de la rencontre. J'ai pas bien tout compris, mais j'ai entendu quelques vérités des deux côtés et vu McCain se prendre des vestes à de nombreuses reprises... Il avait l'air mal à l'aise.
Mais ça n'avait pas du tout le même style que le débat entre nos deux candidats aux présidentielles de 2007... Celui d'hier avait davantage un "esprit sportif". A la fin tout le monde s'est serré la pince, les épouses aussi, et la foule qui assistait au débat - dans une salle de théâtre - applaudissait.

- Je passe au fromage, oui il y en a ici, et vous ne devinerez jamais ce que je mange. Pas de la tome de Savoie, mais du Babybel! Plus crémeux que le nôtre ma foi. Pas mauvais. -
Allez je vais voir si j'arrive à dessiner un peu.