Rue Monge
Le jardin de l'école Polytechnique.
Les arbres en fleurs.
Le soleil sur mes cheveux.
Une cycliste sur Vélib' qui passe au rouge.

Rue des écoles
Trois pigeons qui se baignent en s'ébrouant dans un caniveau.
Les voitures.
Le dioxyde de carbone.
Le bruit de mes pas surle trottoir.
Une boutique spécialisée dans les chats.
Des passants.
Le vent qui fait danser mes cheveux.
Mon ombre sur le macadam.
Le soleil qui me donne trop chaud.
Un couple assis à la terrasse d'un café. La demoiselle opte pour un tartare et hèle la serveuse qui nettoyait une table à côté. Petit échange entre elles.
Une dame qui farfouille dans l'étalage d'un bouquiniste.
Un marchand de tapis, boutique sombre dans la rue ensoleillée.
J'enlève mon écharpe et passe à l'ombre pour traverser la rue.
Un homme assis à côté du buste de Ronsard. Il fume un cigare.
Un vieil homme avec un appareil photo pendu au cou.
Un couple qui se tient par la main.
Un autre homme d'âge respectable qui regarde les fleurs.
Une jardinière qui débroussaille une plate-bande.
Les escaliers devant le Collège de France.
Un homme assis sur les marches.
Un autre allongé sur la rampe, son sac à dos posé entre les pieds.
Je m'assieds dans l'escalier.
Le contact dur et froid de la pierre.
J'ai trop chaud.
J'enlève ma veste.
Le soleil me réchauffe l'arrière de la tête.
Une classe de collégiens bruyants. L'un d'eux joue de l'armonica.