Si donc tu es dans les membres du Christ, toi qui m'entends, qui que tu sois, et même toi qui ne m'entends pas maintenant (ou plutôt non, tu m'entends, si tu es unis aux membres du Christ), tout ce que tu souffres de la part de ceux qui ne sont pas parmi les membres du Christ manquait aux souffrances du Christ. Cela sera ajouté, parce que cela manquait.
Tu remplis la mesure, tu ne la fais pas déborder ; tu souffriras exactement ce qui, de tes souffrances, doit être versé dans la Passion totale du Christ qui a souffert en tant qu'Il est notre Chef, et qui souffre encore en ses membres, c'est-à-dire, en nous. A ce trésor commun, nous versons chacun ce que nous devons, et, d'après nos forces, nous apportons tous notre part.
La mesure de la Passion sera pleine lorsque le monde sera fini.

Saint Augustin d'Hippone