Il y a beaucoup de souffrance dans le monde, beaucoup.Cette souffrance matérielle provient de la faim, du manque de logement, de toutes sortes de maladies, mais je continue à penser que la plus grande souffrance est de se sentir solitaire, sans amour, abandonné de tous. De plus en plus, je me rends compte que la pire maladie qu'un être humain puisse connaître, c'est le sentiment d'être indésirable. Il existe aujourd'hui des médicaments pour la lèpre, et on peut guérir les lépreux. Il y a des médicaments contre la tuberculose, et on soigne les tuberculeux. Il y a des médicaments et des traitements contre toutes sortes de maladies, mais pour ce qui est d'être indésirable, excepté là où se trouvent des mains prêtes à secourir et un coeur débordant d'amour, je ne pense pas qu'il existe jamais de remède.

Mère Teresa.