La suite, pour la méditation du jour, ICI.