Mais pourquoi "bis"? Eh bien parce que l'année dernière j'ai fait un article sur le même sujet. (Oui, ce blog a un an... rôôôh)

Et cette année, outre l'aspect "c'est bien un salon rien que pour les gens comme moi" j'y étais avec Hédia et nous avons assisté à une conférence sur le français en entreprises, avec beaucoup de gens passionnants et à très hautes responsabilités, et à la sortie nous avons attrapé la directrice de la CCIP, pour lui montrer notre auxiliaire pédagogique. (piqûre de rappel ici en cliquant sur "PPsoutenance2109" en vert au milieu d'un texte en bleu). Elle s'est immédiatement intéressée à nous, nos compétences et notre auxiliaire, et mercredi prochain nous avons un rendez-vous avec une spécialiste de la question.
Les questions, d'ailleurs, ont fusé, surtout une très révélatrice de l'attitude de notre directrice de mémoire. Walou.
Enfin nous avons pris contact avec une maison d'édition qui est très intéressée aussi, et je vois demain la directrice éditoriale (mais pour lui dire que la CCIP est intéressée, et qu'on ne peut rien en faire tant qu'on ne sait pas ce qu'elle veut).

Puis nous avons croisé un Italien qui était à la fac avec nous, qui bosse et qui a refusé de nous donner le nom de l'association où il est. Pourquoi? Mystère.

Nous avons discuté, piétiné, acheté, écouté, parlé, découvert et maintenant je suis claquée. Je crois que Hédia aussi, surtout qu'elle l'était avant même d'entrer à l'expo.

Et je dois m'inscrire aux ASSEDIC pour avoir le droit à un chèque langue et me faire 240 heures de japonais pour 40 euros. Quand j'ai appris ça j'étais folle. Quelqu'un sait comment on s'inscrit?
Et j'avais pas pris mon apn, sinon j'aurais pris deux japonaises en kimono, maaagnifiques, un kimono de femme mariée et un kimono de jeune fille (le premier a des manches de petite taille, le second des manches qui pendent très bas).

Enfin. Rebelote demain, avec Takeki. Youpie.

Ca faisait longtemps que j'avais rien écrit dans la catégorie les cours... Ca fait plaisir.
Les affaires reprennent!