... je suis allée à la messe ce matin.
Comme chaque dimanche j'ai retrouvé Notre seigneur avec joie.
Comme chaque dimanche j'ai écouté les lectures, l'homélie, prié pour ceux que j'aime, chanté, loué, reçu le Corps du Christ.

Mais ce dimanche a été l'occasion de voir à quel point une messe est une communion dans le plein sens du terme.

J'ai passé huit jours à écouter des gens parler dans un combiné, pendant que d'autres, d'innombrables autres autour de moi faisaient la même chose. Ils parlaient à des gens au téléphone, et les écoutaient leur répondre. Nous faisions la même chose.

Et c'était la cohue. Chacun parlait à son rythme, même quand mon voisin et moi disions la même chose au même moment, cela ne durait que quelques secondes et me déconcentrait. Je devais me boucher une oreille pour entendre la petite voix déformée sortant du combiné. C'était l'agitation constante, une désorganisation organisée.

Ce dimanche matin, le confiteor a été dit dans un ensemble parfait par une bonne centaine de personnes. Nous récitions les mêmes mots, en même temps, nous étions tous d'accord sur leur signification et conscients de ce que nous disions. Nous faisions les mêmes gestes, au même moment, conscients de leur signification. Nous écoutions le même prêtre, au même moment, conscient de la véracité de ses propos et de leur résonnance dans nos âmes. Nous adorions le même Dieu, en même temps, au même endroit, toujours inconscients de notre faiblesse et de notre petitesse devant le Créateur.

C'est tellement beau. Un ensemble parfait, comme dans une chorale, réunis pour faire ensemble la même action parfaite demandée par le Père. On ne se rend jamais vraiment compte de la beauté de l'Eucharistie. Il n'y a rien de plus parfait qu'une messe bien dite. Là, notre âme est au repos, notre nature humaine est comblée. Et quand on sait que pendant la messe, nous sommes en communion non seulement avec les fidèles qui sont présents autour de nous mais avec tous les saints, tous les chrétiens du monde entier et de tous les temps qui se sont recueillis autour de l'Autel depuis Vendredi Saint jusqu'à aujourd'hui, et même jusqu'à la fin des temps... Que tous les anges sont autour de nous, et louent le Seigneur comme le reste de la création...
La messe est une communion parfaite, infinie. Imaginez un peu à quoi ressemblerait le monde si tous les catholiques qui vont à la messe le dimanche pensaient à cela et méditaient un peu sur le sujet...