Hier soir et ce matin, j'ai passé des heures à clavarder avec Akiko. Faut nous comprendre, on s'est pas vues depuis le mois de mars, on n'a pas discuté depuis très très longtemps, et nous nous sommes tombées dessus par msn interposé, sans prévenir, et sans se faire mal.

Ayant reçu la permission expresse de ma camarade de délire, je vais vous reproduire ici (avec quelques ajouts) un scénario qui nous est venu. Il était tard, et la génèse de tout ça est un peu longue. Sachez que tout est parti d'une faute de frappe en parlant d'Américains qui a fini en apéricubes. Nous sommes passées par une phase "Chevaliers du Zordiaque", et en mélangeant bien, en agitant et en secouant bien fort, nous avons obtenu :

LES CHEVALIERS DES ZAPERIKUBS (ou le film que vous ne verrez jamais)

décor : une planète où dégoulinent le ketchup et la mayonnaise. Dans l'herbe bleue, les arbres, jaunes à pois mauves, donnent pour fruits de jolis apéricubes multicolores. Ciel orangé. Bruits de projectiles qui volent en tous sens.
Mouvement de caméra depuis le sol jusqu'au ciel où on distingue des silhouettes. Travelling lent vers le haut
.
VOIX OFF - La bataille fait rage depuis maintenant 15 ans. Les membres de la planète Burger, qui ont trop mangé, n'ont plus de ressource et tentent de conquérir la planète Zapéro pour survivre. Ils se heurtent aux zabitants, les Zapérikubs, prêts à tout pour défendre leur territoire, leurs sources vives de ketchup et de mayonaise, et surtout, leur plus grande richesse, la source de toute vie, celle de la Sauce Barbecue, goût piment et gingembre pilé, avec un soupçon de gorgonzola.

Zoom sur Super Zapérikub, le héro ; dont les longs cheveux récemment teints en bleu, sa fierté, dégoulinent sous un casque en forme de Babybel jaune. Monté sur son Burger géant, il évite les jets de ketchup, vise, et tire.
*Prrrrrrrchhhhhhouiiiiiiitttttttt!*
Plan sur un ennemi qui tombe, submergé de sauce piquante, et étouffe au sol.
ENNEMI SUBMERGE - Garrrrrgllllllllp! Miam!
Re-zoom sur Super Zapérikub qui se tourne vers ses camarades :
S. ZAPERIKUB d'une voix forte - Courage les gars! Il ne reste d'un seul chef à abattre! Saisissez vos lanceus zet boucliers, et à l'assaut! La victoire est proche!

Plan sur le bataillon de zapérikubs. Tous attrapent leurs lances-frite de combat, leurs boucliers-rondelle de tomate, rajustent leurs casques et se jettent dans la mêlée, cramponés à leurs burgers.
Soudains ils s'arrêtent, stupéfaits. Un nouvel ennemi approche. Plan rapproché sur les chevaliers zétonnés, Super Zapérikub, puis la caméra tourne sur l'ennemi qui se rapproche.
CHEVALIER#1 - Non!
CHEVALIER#2 - Ce n'est pas possible!
CHEVALIER#3 - Comment???
CHEVALIER#4 - Nom d'un Pringles! Nous sommes perdus! Il a un double Cheese Burger!
SUPER ZAPERIKUB - ...
ENNEMI PUISSANT ET EFFRAYANT criant dans son mégaphone-gruyère - Treeembleeeeeez! Mécréants! Votre faim est proche! La puissance de jet de cheddar fondu de mon TRIPLE Cheese Burger va vous faire mordre la poussière. Je ne ferai pas de quartier, même avec des oranges!
SUPER ZAPERICUB - N'ayez pas peur les gars, il nous reste la solution ultime! Plan Y!
ENNEMI PUISSANT ET EFFRAYANT - Rendez-vous!
SUPER ZAPERICUB - Mais! Tu as dit "pas de quartier!"
ENNEMI PUISSANT ET EFFRAYANT - Euh... pardon, battez vous!
SUPER ZAPERIKUB - Tu as perdu, Ennemi puissant et effrayant (sauf pour moi car je suis le héro et que je n'ai jamais peur)! Nous faisons la grève de la faim!
ENNEMI PUISSANT ET DECONTENANCE - Comment? Tu n'oserais pas?!
SUPER ZAPERIKUB - Si! J'ose! D'ailleurs on a tous des kilos en trop, il faut qu'on maigrisse un peu. Tu ne peux plus rien contre nous. Tu ne t'attendais pas à ça hein?
ENNEMI PUISSANT ET PERDU DANS SES PENSEES - Je... j'avais promis...

Zoom sur l'ennemi puissant, dont les yeux s'humidifient progressivement, tandis qu'il regarde dans le vide, perdu dans ses souvenirs.
Violons sentimentaux, vent dramatique (et qui sent le cheddar au ketchup).

Flashback.
Décor : la planète Burger, au soleil couchant, au pied d'un arbre à nouilles rachitique, car la planète meurt lentement.
L'ennemi puissant regarde, zyeux dans les zyeux, sa doulce burguerette, dont les boucles blondes fleurent bon le boeuf grillé. Ils se regardent toujours zyeux dans les zyeux. Ses zyeux à elle se font suppliants zet humides.
BLONDE BURGUERETTE suppliante - Ooooooh super burger! Je voudrais manger du poulet grillé avec tôa! Emmène-moi sur Zapéro Planète!
ENNEMI SUBJUGUE détourne la tête d'un air dramatique - Noooon c'est trop dangereux! Tu ignores combien de dangers nous attendent sur cette planète de gras! (La regarde de nouveau zyeux dans les zyeux, qu'elle a très bôs, d'ailleurs) Un jour, un jour, nous mangerons des nuggets ensemble, je te le promets!
BLONDE BURGUERETTE toujours suppliante - Promets-moi, Super Burger!
ENNEMI SUBJUGUE - Mais je viens de le faire! Espèce de grosse blonde!
Fin du flashback. Les violons ralentissent un peu. Cependant l'un d'eux se prend un arbre. Retour sur l'ennemi larmoyant.
ENNEMI LARMOYANT (c'est la faute aux oignons de la sauce, bien sûr) - Je n'ai plus qu'à me retirer sur ma lointaine planète, et à méditer en pleurant ma promesse perdue.
Il s'en va, les cheveux (gras) ondulant dans le vent qui sent toujours le ketchup-cheddar.
Dans le lointain, on entend les estomacs gargouiller.

Fin de l'épisode. To be continué.

Pardon pour ceci, mais vraiment j'ai pas résisté. Il fallait que j'en fasse un sujet. Je suis bien consciente que peu en rirons comme nous hier, mais un seul rire me suffit...