Article tiré de Matin Plus - la version gratuite du journal Le Monde en libre service dans les transports en commun parisiens - du 10 septembre 2007.

Pantoufles, bottes, baskets et tongs... tout un choix de chaussures était disponible pour les Parisiens souhaitant marcher ce weekend. Samedi, l'opération Pielib' a été lancée dans une station Vélib' du 11° arrondissement. Parodie affichée du système de vélos en libre-service, l'initiative est conduite par le comédien de théâtre Sébastien Brochot, en accord avec les associations (fictives) "Podologues sans frontières" et "Lacets pour tous". Et ce patron d'un jour d'expliquer la simplicité du système avec un "abonnement qui débute à zéro euros avec l'option pied nus et qui augmente selon la valeur des chaussures". Il peut atteindre jusqu'à 150 euros, avec l'option pielib' VIP, en proposant des escarpins de créateurs. S'ouvre alors, pour l'usager, la possibilité de marcher pendant une demi-heure avec les souliers empruntés. Ce délai dépassé, ce sont des "hommes de main" qui viennent récupérer les godillots grâce à leur système GPS intégré. L'opération est bien sûr un canular à prendre au second degré. Des vidéos mettent en seène le comédien sur www.pielib.fr.

pielib
(Copyright : T. Coex/AFP photo)
De vraies bornes Velib', pas encore en fonctionnement, ont été équipées de pantoufles ou d'escarpins, pour l'opération-canular Pielib'.

LE SITE OFFICIEL ICI AUSSI