A ma grande honte hier soir je n'ai pas fait l'huile pour Maman, je vais tenter ce soir. Le fait est que la récupération d'un vieux vaporisateur ne facilite pas la tâche tard le soir. Surtout quand il y reste de l'eau de cologne.

Pour mon centième message (rôôôôh) je vais donc vous donner les deux recettes faites aujourd'hui.

La première pour ma seconde collègue de mémoire, Hédia, qui a la peau sèche, qui fume comme un sapeur et qui est stressée à mort. Il fallait donc hydrater, illuminer le teint et retarder les signes du vieillissement. Même si à moins de 30 ans (non je dirai pas combien!) elle est encore trèès loin d'être "vieille". Mais il paraît qu'à partir de 25 il faut nourrir la peau pour éloigner les premières rides. Hédia vient de Turquie, et sa crème sent très bon, c'est pourquoi je l'ai appelée comme ça :

Crème Shéhérazade :
Emulsifiants : beurre de cacao (hydratant) majoritaire, cire d'abeille (celle du marchand de la butte aux cailles).
HV : macadamia majoritaire, sésame, avocat.
HA : lavande sauvage, bleuet.
5ml d'aloé vera
HE : cyprès, patchouli, marjolaine à coquille majoritaires (râââh les flacons qui dégoulinent!) avec un chouya de lavandin super et de l'arbre à thé pour conserver.

La crème est super onctueuse, d'une parce que c'est le beurre de cacao qui prime, de deux parce que j'ai mis 60ml d'huile et pas 45 comme pour les autres. Les ingrédients se sont super bien mélangés, c'est allé tout seul. Ca donne envie de les faire comme ça à l'avenir. Mais bon, le but était ici d'hydrater un max, pour toutes les autres il fallait soigner et réguler, et je voulais pas mettre beaucoup d'huile.

Cette crème est : astringente, décongestionnante, éclaircissante, régénératrice, adoucissante, hydratante, cicatrisante, rééquilibrante, anti-bactérienne, stimulante et anti-dépressive, anti-vieillissement, bien nourrissante et anti-UV.

La seconde crème est pour moi, enfin. Peau grasse à problème, une horreur, et avec le stress et les journées pas régulières, je m'arrache les cheveux. Il me fallait donc une crème pour favoriser la repousse des cheveux pour réguler à donf, purifier, astringer, euh... Bref, je vous mets la recette et les bienfaits après.

Crème Blanche-Neige :
Emulsifiants : cire majoritaire (y en avait trop, j'ai ramé pour mélanger), beurre de cacao.
HV : sésame majoritaire (crème d'été = protection UV ce qu'offre le sésame), noisette.
HA : lavande sauvage, achillée millefeuille, hamamélis, bleuet, tous en surdose.
HE : niaouli et lavandin super majoritaires (purée de flacons! c'est quoi ces goutte-à-goutte?), patchouli, myrte, géranium rosat, arbre à thé.
3ml d'aloé vera, parce que je pensais avoir la place et que j'y tenais.

Je voulais une crème efficace, et l'aloé vera et moi sommes très copains. Les hydrolats aussi, du coup j'ai voulu y aller franco, et... ça a débordé à la fermeture. Sblourtch. J'ai dû récupérer de la crème et la mettre à part, et remélanger mon truc qui commençait à se séparer... J'espère que le frigo va arranger ça, sinon je vais avoir une mousse avec des poches d'hydrolats dedans... Et j'aimerais pas trop.
Voilà. J'ai oublié de préciser que Blanche-neige, c'est parce qu'en vrai bonne bretonne, je fais concurrence au niveau du teint à la princesse des contes de Grimm. Alors puisque la crème est pour moi, hein, autant lui trouver un nom adéquat.

Cette crème est : astringente, décongestionnante, éclaircissante, régénératrice, adoucissante, hydratante, cicatrisante, phlébotonique, lymphotonique, tonique tout cours (hi hi, des tissus!), anti-bactérienne (très bôcou), antiseptique et anti-inflammatoire, régulatrice, avec une protection UV.

000003
Visez un peu ces amours de pots de crèmes!!! Aïe! ok j'me tais.

Le 6/07 : c'est tellement efficace que je n'ai pas transpiré d'une goutte en faisant du jogging ce matin. Là, faudra pas recommencer (mais, et en déo????). Pour une journée normale, c'est génial parfait. Reste à voir sur le long terme.

Le 30/07 : crème adoptée, seule la consistance changera, quand j'aurai investi dans la cire émulsifiante faite pour les crèmes. Il y a une légère séparation des phases, mais rien de dramatique (trop d'HA). J'ai 4 fois moins de problèmes qu'avant, et un teint uni, avec une peau satinée. Plus besoin de fond de teint, même si à Paris la pollution flingue tout.

Mouala. Ch'uis fière de môa. Ce soir, je m'occupe des jambes de ma Môman.

Je rappelle juste que les droits d'auteur c'est pas pour rigoler, et si vous aimez cette recette je vous serais reconnaissante de faire un lien vers le blog plutôt que de copirater. Je rappelle aussi que l'usage des huiles essentielle doit se faire par des personnes renseignées et averties et beaucoup de bons sites, dont le Fil Vert, en lien à droite, vous permettront d'en savoir plus avant de vous brûler la peau... Ce serait fort dommage. Et je ne saurais être tenue pour responsable pour un quelconque dégat que ce soit. Le plus simple est de faire un test patch (appliquer un peu du produit sur l'intérieur du poignet ou du coude et attendre 24h. Si pas de réaction, on peut l'utiliser. Attention aux huiles à éviter suivant certaines affections, et en cas de grossesse ou d'allaitement.)