Samedi, nous avons travaillé dur avec Hédia pour notre mémoire. C'est incroyable ce qu'on avance vite! Le plus difficile pour moi c'est de me décider à mettre par écrit tout ce qu'on a fait... j'ai aucun courage pour ça, mais je dois le faire avant de tout oublier. Maintenant j'ai trois séances de retard. Arg!

En sortant de chez elle, je suis allée faire des courses pour voir les ingrédients nécessaires au cadeau de Maman...
J'ai trouvé une super recette sur Internet, je vous donnerai le lien dimanche prochain.

Le soir après avoir regardé Azur et Asmar, de Michel Ocelot, prêté par Marie-Line, ma coordinatrice péda à Hui Ji (il est génial ce film) nous nous sommes fait des masques à la crème fraîche.
Je me suis retrouvée avant le dîner avec des épluchures de concombre. Et tout le monde sait que le concombre c'est très bon pour la peau. La crème fraîche aussi, paraît-il. Plein de vitamines. Et puis j'ai lu que le miel ça fait beaucoup de bien aussi... Alors j'ai émincé les épluchures (j'aurais dû les mixer), que j'ai mélangées à la crême fraîche qui était à la date limite, il fallait la finir, plus une pointe de miel, et pour épaissir, de la Germaline (ou farine de germe de blé). Et ben c'est pas mal. Ca sent fort la crème fraîche, on le sent agir, et ça fait la peau claire, douce, et... grasse! J'ai nettoyé au savon après parce que j'avais une belle grosse couche de gras sur la figure... Pas terrible comme dernière impression. Mais je trouve que ça rend plutôt bien, au final.
Je sens monter la vague des expériences culinairo-cosmétiques ou cosmétho-culinaires, comme on veut, en tous genres. Va falloir faire gaffe quand même, pour pas finir toute verte avec des rayures bleues!